Projets de grandes surface en Bourgogne-Franche-Comté

YONNE

RAS

Nombre de dossiers déposés et acceptés en CDAC dans l’Yonne : 

en 2015: 2 déposés / 2 acceptés 

en 2016 : 4 déposés / 4 acceptés 

en 2017 : 8 déposés / 6 acceptés 

NIEVRE

Saint-Éloi

Hypermarché Leclerc Saint-Éloi

Nombre de mètres carrés : extension de 3 458m2 (construction jardinerie-animalerie)

Etat d’avancement :  Le projet est abandonné, “pour le moment” précise le gérant

Opérateur : Leclerc

Problèmes éventuellement rencontrés :

  • 7 opposants à la construction du nouvel ensemble commercial viennent de déposer quatres recours devant la CNAC. Il s’agit de l’association des Vitrines de Nevers, des hypermarchés Carrefour Nevers-Marzy, Géant, et Intermarchés de Sauvigny-les-Bois, Saint-Benin-d’Azy ainsi que de la jardinerie animalerie Vitos à Sougy-sur-Loire et des Jardins du Nivernais à Sermoise-sur-Loire. Ils voient dans cette jardinerie animalerie (qui selon eux ne fonctionnera pas) un moyen détourné pour Leclerc de la transformer en hyper géant d’ici 2 à 3 ans. Le Président de l’Association Les Vitrine de Nevers souhaite voir mettre en place un moratoire sur la création des zones commerciales périphériques.
  • La CDAC a remis un avis favorable, le 6 novembre 2017, à la création de cette animalerie-jardinerie à Saint-Élo.
  • En janvier 2018, le projet a fait l’objet de quatre recours gracieux auprès CNAC par les hypermarchés Carrefour Nevers-Marzy, Géant et ensemble les Intermarchés de Sauvigny-les-Bois, Saint-Benin-d’Azy, la jardinerie animalerie Vitos à Sougy-sur-Loire et les Jardins du Nivernais à Sermoise-sur-Loire.
  • En mars 2018, la CNAC remet un avis défavorable.

Nombre de dossiers déposés et acceptés en CDAC dans la Nièvre : 

en 2015: 5 déposés / 4 acceptés 

en 2016 : 6 déposés / 6 acceptés 

en 2017 : 1 déposé / 1 accepté 

SAONE ET LOIRE

Tournus

Centre commercial Leclerc – PCC- Recours en cours

Nombre de m2 : 5 000m2 GLA

Etat d’avancement : Le maire a renoncé au projet de centre-commercial en septembre 2017.

Opérateur : Alain Landais, Leclerc

Problèmes rencontrés :

  • La grogne se fait sentir dans la commune, notamment du côté de l’association « Tournugeois vivant » et de ses 350 adhérents qui s’inquiètent pour le dynamisme du centre ville. En janvier 2017, ils ont d’ailleurs saisi le tribunal administratif de Dijon pour faire annuler la délibération relative au PLU et par extension à l’autorisation de la zone.
  • Porté par le maire, le projet est critiqué non seulement par les commerçants mais aussi par les riverains et par les élus. Début 2017, la majorité municipale faisait savoir par voie de communiqué qu’elle était « en opposition avec le maire sur l’implantation d’en centre Leclerc en zone nord. »
  • En avril 2017, plus de 300 personnes, majoritairement des commerçants continuaient de manifester contre le projet.

 

Autun

Pop’A – PCC – Recours classés 

Nombre de m2 : 10 025m2 GLA (pour 13-22 enseignes dont 1 373m2 alimentaire)

Etat d’avancement : Les travaux ont début en 2018.

Opérateur : Redeim

Problèmes rencontrés :

  • En 2010, la CDAC valide un projet de 9 000m2 pour 11 cellules commerciales. Le Retail Park était alors prévu pour 2013.
  • Finalement, le permis de construire n’est déposé que fin 2014 et obtenu fin 2015.
  • Mais le projet est encore reculé par Redeim. Finalement, la nouvelle mouture du projet est déposée puis acceptée en CDAC en septembre 2016.
  • Fin 2016, le promoteur annonçait qu’avant toute chose il souhaitait finaliser la partie commercialisation des cellules qu’il souhaitait finalement porter au nombre de 22.
  • La CDAC elle est restée sur son autorisation de 13 cellules commerciales dont 8652m2 non alimentaire et 1373m2 alimentaire.

Nombre de dossiers déposés et acceptés en CDAC dans la Saône-et-Loire : 

en 2015: 0 déposé / 0 accepté 

en 2016 : 14 déposés / 13 acceptés 

en 2017 : 10 déposés / 7 acceptés 

HAUTE SAONE

Pusey

Oasis 3 – PCC – Recours classés – 2019

Nombre de m2 : 14 000m2

Etat d’avancement : 65% de surfaces commercialisées, début des travaux fin 2017 pour une ouverture fin 2018, début 2019 au plus tard.

Opérateur : Haute-Saône SOPIC

Problèmes rencontrés :

  • Depuis 2014, la ville de Vesoul engageait des recours contre la construction du parc commercial. En mai dernier, le Conseil d’Etat a définitivement rejeté le recours déposé par la ville de Vesoul et une association de commerçants contre la création du centre.

Nombre de dossiers déposés et acceptés en CDAC en Haute-Saône :  

en 2015: 2 déposés / 2 acceptés 

en 2016 : 5 déposés / 5 acceptés 

en 2017 : 7 déposés / 7 acceptés 

DOUBS

Houtaud

Hypermarché Leclerc Houtaud – PCC – 2021

Nombre de mètres carrés : Extension de 1500m2 (portant la surface de l’hypermarché à 6000m2, la galerie commerciale passera de 270m2 à 990m2)

Etat d’avancement : 1ere phase : l’extension avec la construction d’un nouveau magasin => juin 2018 – juin 2019

2e phase : destruction de l’ancien magasin et construction d’un parking => 2020 ou 2021 

Opérateur : Marie Hatton, Leclerc

Problèmes éventuellement rencontrés :

  • Le projet a été freiné par plusieurs recours déposés par la concurrence, notamment le Hyper U de Pontarlier. La bataille juridique s’est conclue en mai 2018.

 

Exincourt

Géant Casino Exincourt – GCC 

Nombre de mètres carrés : Extension de 4871m2 (portant la surface de vente totale du Géant à 20 992 m² , prévoyant la création d’une galerie marchande de 21 boutiques, et de deux moyennes surfaces de 307 m² et 342 m²)

Etat d’avancement : Pas encore de dates communiquées

Opérateur : SAS L’immobilière Groupe Casino

Problèmes éventuellement rencontrés :

  • Le projet a reçu l’aval de la CDAC en mai 2018.
  • Après un recours, le projet reçoit également l’aval de la CNAC en juin 2018.

 

Besançon- Chalezeule

Zone des Marinières – Shopping Promenade – PCC – Recours en cours

Nombre de m2 : 9 000m2 pour 12 cellules commerciales + 1 restaurant + 1 salle de fitness

Etat d’avancement : Officiellement annoncé en février 2017 est resté au point jusqu’à août 2018, début de la phase de réalisation. La livraison devrait avoir lieu mi-2019

Opérateur : Frey

Problèmes rencontrés : 

  • La CDAC a statué en défaveur du projet le 13 octobre dernier, le jugeant insuffisamment précis concernant le volet environnemental. Qui plus est, le projet se situe à quelques kilomètres du projet Carrefour Chalezeule.

 

Chalezeule

Retail Park Carrefour Chalezeule – PCC – 2018

Nombre de m2 : 15 000m2 pour 18 enseignes et 15 restaurants

Etat d’avancement : Lancement des travaux le 7 juillet dernier pour une ouverture prévue au troisième trimestre 2018. Une autre partie du Retail Park devait être livrée à l’été 2019 mais, en attendant la décision de la CDAC, la livraison est suspendu.

Opérateur : Frey

Problèmes rencontrés :

RAS

 

Nombre de dossiers déposés et acceptés en CDAC dans le Doubs: 

en 2015: NC / NC 

en 2016 : 8 déposés / 7 acceptés 

en 2017 : 8 déposés / 6 acceptés 

Côte-d’Or

Genlis

Intermarché Genlis

Nombre de m2 : 5000 m2 

Etat d’avancement : La CDAC a validé le projet. Pas de dates communiquées.

Opérateur : 

Problèmes rencontrés :

RAS

 

Nombre de dossiers déposés et acceptés en CDAC dans le Jura : 

en 2015: 6 déposés / 6 acceptés 

en 2016 : 14 déposés / 13 acceptés 

en 2017 : 13 déposés / 12 acceptés 

 

JURA

RAS

Nombre de dossiers déposés et acceptés en CDAC dans le Jura : 

en 2015: 6 déposés / 6 acceptés 

en 2016 : 6 déposés / 5 acceptés 

en 2017 : 2 déposés / 2 acceptés 

BELFORT

RAS

Nombre de dossiers déposés et acceptés en CDAC du territoire de Belfort : 

en 2015: NC / NC 

en 2016 : NC / NC

en 2017 : NC / NC 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s