Projets de grandes surfaces dans les Pays de la Loire

MAYENNE

Saint Berthevin

Shopping Promenade – PCC – 2019

Nombre de mètres carrés : 11 500m2 pour 7 enseignes et 2 restaurants

Etat d’avancement : Phase de commercialisation quasiment achevée et les travaux de démolition du Leroy Merlin sont en cours de lancement. Retail Park livrable au printemps 2019

Opérateur : Frey

Problèmes rencontrés :

RAS

Hypermarché Leclerc Saint-Berthevin

Nombre de mètres carrés : Extension de 1 494 m2 pour l’hyper + 633m2 pour la galerie marchande

Etat d’avancement : ?

Opérateur : SAS Laval Distribution

Problèmes éventuellement rencontrés :

RAS

 

Laval

Centre commercial La Mayenne – PCC- 2019

Nombre de mètres carrés : 3 055 m2 d’extension GLA pour 20 boutiques (de 12 850m2 GLA à 15 905m2 GLA)

Etat d’avancement : Accord de la CDAC pour l’extension obtenu en juin 2016, travaux prévus début 2018 pour une ouverture au premier semestre 2019.

Opérateur : Carmilia 

Problèmes rencontrés :

  • Le 15 mai 2017, Carrefour a présenté une nouvelle copie à la CDAC, même surface mais répartie sur 2 niveaux avec à priori moins d’enseignes prévues puisqu’H&M pourrait venir s’implanter, ce qui nécessite une surface près de 2 000m2. Le nouveau projet se ferait donc sur 2 niveaux avec un H&M, un espace de loisirs et un espace médical.

Nombre de dossiers déposés et acceptés en CDAC en Mayenne : 

en 2015: 3 déposés / 3 acceptés 

en 2016 : 5 déposés / 4 acceptés 

en 2017 : 7 déposés / 7 acceptés 

SARTHE

Le Mans (Béner)

Leclerc Ikea Le Mans – CCR – Recours en cours

Nombre de mètres carrés : 47 475m2 dont 25 000m2 pour le seul Ikea + 14 000m2 hyper Leclerc sans compter la galerie marchande abritant 60 magasins + un pôle de restauration de 878m2 + 1824 places de parking

Etat d’avancement : La CDAC a validé le projet en 2014, la CNAC a validé le projet en 2015. Sur les huit permis de construire demandés au total, 5 ont été délivrés : celui d’Ikea en septembre 2017, ceux pour centre Leclerc et pour le Retail Park et deux autres pour deux bâtiments supplémentaires au printemps 2017. Les travaux sont au point mort.

Opérateur : SNC Bénermans 

Problèmes rencontrés :

  • Début 2015, quatre recours avaient été déposés par des concurrents de Leclerc Ikea devant le tribunal administratif de Nantes.
  • En octobre 2016, l’association « Les riverains et amis de Béner » ont attaqué les permis d’aménager délivré par les villes du  Mans et d’Yvré-l ‘Evêque.
  • Début 2017, ils ont déposé un nouveau recours contre un arrêté préfectoral relatif à la loi sur l’eau, signé en octobre 2016.

Entre temps, deux recours avaient déjà été rejetés ; l’un de la SCI Val de Sarthe qui contestait la convention entre Le Mans Métropole et l’aménageur. L’autre était porté par plusieurs sociétés contestant la décision de la CNAC.

  • En septembre 2017, «Les riverains et amis de Béner » ont déposé quatre recours auprès de la cour administrative de Nantes, non suspensifs. Si les recours concernent 4 des 5 permis de construire délivrés (celui pour Ikea est en préparation), ils ne sont pas suspensifs.
  • La SCI Val de Sarthe est remontée à la charge en octobre devant la Cour Administrative d’appel pour demander l’annulation de l’autorisation de la CNAC, estimant que les documents remis à la cour administrative d’appel de Nantes n’évaluaient pas suffisamment bien les impacts environnementaux et commerciaux. La Cour a rejeté le pourvoi et condamné la SCI a verser 1 000€ à la société Ikea pour les frais d’instance.
  • La SCI a déposé deux nouveaux recours en avril et juin 2018. Tous deux ont été rejeté.

En tout, il y aurait eu plus de 10 recours déposés contre le projet Leclerc Ikea.

  • Aujourd’hui, les promoteurs du centre commercial assignent les anti-Béner en justice et réclament plus d’un million d’euros de dommages et intérêt pour le retard pris dans les travaux.

Nombre de dossiers déposés et acceptés en CDAC dans la Sarthe : 

en 2015: 10 déposés / 10 acceptés 

en 2016 : 4 déposés / 4 acceptés 

en 2017 : 8 déposés / 8 acceptés 

MAINE ET LOIRE

Cholet

L’Autre Faubourg – CCR – 2020

Nombre de m2 : + 12 000m2 d’extension (sur les 30 000m2 existants) pour 12 nouvelles surfaces

Etat d’avancement : Début du chantier prévu premier trimestre 2019

Opérateur : Oréas 

Problèmes rencontrés :

RAS

Le Nouvel Autre Faubourg – CCR- 2019 ( ?)

Nombre de mètres carrés : 70 000m2 réparti en trois ilots de 15 000m2 + 15 000m2 + 40 000m2

Etat d’avancement : NUL

Opérateur : Oréas 

Problèmes rencontrés :

  • Les habitants divisés mais pas de contestation officielle

Les Ponts de Cé

Zone commerciale Moulin-Marcille- CCR – Recours en cours

Nombre de mètres carrés : Extension de 25 000m2 (sur 34 000m2 existants)

Etat d’avancement : Annulé

Opérateur : SCI FDC PONT DE CE

Problèmes rencontrés :

  • Retoqué par la CNAC une première fois en 2016 suite au recours posé par Système U qui s’opposait à l’ouverture d’un Grand Frais sur la zone
  • Fin 2017, la CNAC retoque de nouveau le projet qui ne dispose toujours pas d’un accès routier viable.

Nombre de dossiers déposés et acceptés en CDAC en Maine-et-Loire : 

en 2015: NC

en 2016 : 12 déposés / 11 acceptés 

en 2017 : 19 déposés / 17 acceptés 

LOIRE ATLANTIQUE

Blain

Hypermarché Hyper U Blain

Nombre de mètres carrés : agrandissement de 3 397m2 

Etat d’avancement : Aucune date communiquée

Opérateur : SAS BLAINDIS 

Problèmes éventuellement rencontrés :

RAS

Machecoul

Centre commercial Super U Machecoul – PCC- 2020

Nombre de mètres carrés : 17 000m2 (dont 1 super U, un magasin de bricolage + 10 cellules)

Etat d’avancement : La livraison du centre est prévue pour 2020

Opérateur : Super U 

Problèmes rencontrés :

RAS

 

Châteaubriant

Ensemble commercial Castello – PCC- Recours classé- 2018

Nombre de mètres carrés : 13 631m2 dont 10 000m2 pour Jardiland et Espace Emeraude + 7 cellules commerciales attendues

Etat d’avancement : Les deux enseignes principales ont déjà pris possession des bâtiments, les autres enseignes réservées à l’équipement de la personne sont attendues pour 2018, à la fin des travaux.

Opérateur : Albinvest 

Problèmes rencontrés :

  • L’exploitant du magasin de bricolage Weldom avait déposé un recours devant la CNAC en juin 2015 après validation du projet par la CDAC en mars de la même année. RAS sur google actu au 23 mai

Nombre de dossiers déposés et acceptés en CDAC en Loire-Atlantique : 

en 2015: 21 déposés / 18 acceptés 

en 2016 : 36 déposés / 29 acceptés 

en 2017 : 23 déposés / 20 acceptés 

VENDEE

Olonne-Sur-Mer

Ylium – GCC – 2019

Nombre de mètres carrés : Extension de 8 500m2 pour 34 commerces supplémentaires dont 8 moyennes surfaces + 800 places de parking. La surface totale finale devrait être de 20 000 m2

Etat d’avancement : La CDAC et la CNAC ont validé le projet en 2017 pour un démarrage des travaux mi 2017 et une ouverture début 2019

Opérateur : SAS SODILONNE

Problèmes rencontrés :

RAS

Nombre de dossiers déposés et acceptés en CDAC en Vendée : 

en 2015: 13 déposés / 13 acceptés 

en 2016 : 23 déposés / 22 acceptés 

en 2017 : 23 déposés / 20 acceptés 

 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s